Les A.M.I.

Une des caractéristiques principales de l’action de Junior Solidarité est d’offrir aux enfants un accompagnement régulier par des Animateurs Multimédia et Internet : les A.M.I.


-  Les « A.M.I. » sont des étudiants bénévoles intervenant auprès des enfants chaque semaine pour les guider dans leurs activités multimédia.

-  Leur rôle est de faire découvrir aux enfants hospitalisés des sites internet, leur apprendre à utiliser des moteurs de recherche, des logiciels multimédia et à avoir une utilisation "responsable" d’internet

-  Le site ami-alhopital.org sert de support à leurs interventions auprès des enfants.

-  Quelques témoignages des A.M.I., de 2008 à 2015


comment ?

-  Ils reçoivent une formation organisée par Junior Solidarité au cours de laquelle sont évoqués la relation à l’enfant hospitalisé et les outils multimédia mis à la disposition des enfants.

-  Facilement reconnaissables à leurs T-shirt orange, ils n’interviennent dans les chambres qu’après concertation avec leur correspondant à l’hôpital (Animatrice, éducatrice, ou bénévole d’une autre association).

-  Les A.M.I. participent activement à l’évaluation et à l’amélioration du dispositif

-  Ils sont suivis au fil de leurs interventions par une coordinatrice formée en psychologie, capable d’intervenir en cas de difficulté.


Quand ?

-  Les A.M.I. interviennent en binômes, pour partager plus facilement leurs expériences et impressions, avec des jours d’intervention fixes, et s’engagent pour la durée de l’année universitaire


Ou ?

-  Sur Paris, à l’hôpital Robert Debré et à l’hôpital Trousseau, et sur Lille, au Centre Oscar Lambret.


Deviens A.M.I. !

Tu souhaites rejoindre l’équipe des A.M.I. 2015-2016 à la rentrée ?

-  Tu es étudiant
-  Tu es disponible 2 heures par semaine en après-midi (entre 14h et 18h)

Tu as :
-  Dynamisme et bonne humeur
-  Bonne maîtrise et curiosité de l’informatique et d’internet
-  Sens du contact avec les enfants
-  Goût pour l’animation

remplis le formulaire d’inscription pour participer à une réunion d’information


Témoignages vidéo d’A.M.I.


Messages des A.M.I. aux étudiants qui envisagent de s’engager

-  « C’est vraiment une super expérience, on ne peut en sortir qu’enrichis » (Priscille)

-  « Aidez les enfants… ils ont besoin de vous, même un petit sourire peut les sortir de leur solitude. » (Inchirah)

-  « C’est une super expérience. Une belle aventure qui fait réfléchir et avancer. Plein de rencontres et de bons moments » (Guillaume)

-  « Ils ont besoin de nous afin d’oublier un temps soit peu leur maladie et d’être juste des enfants comme les autres » (Marine)

-  « Il faut absolument le faire parce qu’on y gagne beaucoup ! On apprécie davantage notre vie et on est content quand on peut aider les autres avec des petits gestes ! » (Elisabeth)

-  « Foncez, c’est vraiment une expérience géniale ! » (Kadiatou)

-  « On leur apporte un moment d’évasion, d’ouverture, d’apprentissage. Ce sont des enfants courageux qui nous donnent en retour de la sympathie, du rire, de l’émotion » (Sophie)


Témoignages d’A.M.I.

« L’A.M.I. apporte bien sûr de l’aide sur internet, l’ordinateur, mais surtout un instant privilégié avec les enfants, qui par proximité d’âge, parlent plus facilement.
Mes plus belles expériences avec les enfants en tant qu’A.M.I. : « connecter » les enfants à leur famille, toujours. »

(Elise, A.M.I. à l’hôpital St Louis)

Que t’a apportée cette année cette expérience d’AM.I. ?
« Beaucoup. Et avant tout sur le plan humain. Cette année m’a permis de rencontrer des personnes dont le courage est exemplaire. Malgré leur maladie les enfants font tout ce qu’ils peuvent pour aller au-delà et se surpasser. Ce sont eux qui te permettent de te dépasser et de dépasser la vision de la maladie. Et il n’y a pas qu’eux, j’y ai rencontré des animateurs et des profs passionnés par ce qu’ils faisaient, et je me suis fait des amis pour longtemps. Je pensais rencontrer la maladie là-bas et j’appréhendais un peu, mais je n’ai trouvé que de la joie de vivre et du courage. Cela vaut tous les trésors du monde et peu de gens auront la chance de connaître ça dans leur vie »
(Laura, A.M.I. à l’hôpital Trousseau)



D’autres témoignages sur...
notre page Facebook